CLASH WEB

Web
Français

Région: Quebec

Année de production: 2018

Durée: 1 an

Le site officiel de la série : optimisé pour le mobile, le site officiel propose au public une offre riche en contenus originaux produits spécifiquement pour les besoins du web, tels que deux websérie, des vidéos en coulisse, des photos exclusives et des psychotests amusants.

Les médias sociaux : les comptes officiels de la série (Facebook, Instragram) font la promotion du volet télévisé et de l’offre web de la série, en plus de permettre d’engager les échanges avec le public. La stratégie lié au compte officiel Instagram pour la série, est d'alimenter constamment les fans avec du contenu qui a été créé par une équipe dédiée sur le plateau.

Public cible

Présentée sur les ondes de VRAK, Clash se veut un rendez-vous de co-viewing rassembleur qui saura autant plaire aux parents qu’aux jeunes adultes et aux adolescents. Ainsi, les 7 à 77 ans pourront apprécier les rendez-vous hebdomadaires avec la bande des quatre. Néanmoins, le public plus spécifiquement ciblé regroupe les adolescents et les jeunes adultes d’environ 15 à 25 ans, légèrement plus féminin que masculin.

Le volet numérique s’adresse principalement aux téléspectateurs de l’émission, donc à une cible similaire.

 

Objectifs du volet numérique

Le projet Clash s’est fixé quatre objectifs qui sauront répondre aux besoins de la cible :

Favoriser l’engagement du public envers la série et ses personnages grâce à une panoplie de contenus exclusifs issus de la fiction et des coulisses.

Proposant entre 10 courts épisodes de 2 à 3 minutes, diffusés à la saison 1, la première websérie Clash permet au public de faire plus ample connaissance avec 5 personnages, à travers le travail de préparation du comédien qui incarne le personnage, le réalisateur et des experts qui sont venus appuyer la démarche artistique du comédien. La seconde websérie, prévue pour la saison 2, reprend le concept des défis du personnage de David Levac, présent dans la série. À travers 6 capsules de 3 minutes, filmées à l'aide d'un téléphone intelligent, les fans vivront à travers les yeux de David quelques défis qu'il a demandé à son entourage de relever, afin de mieux comprendre sa réalité. 

Le déploiement d’une équipe de tournage secondaire (équipe B) dédiée au volet numérique a permis de récolter une foule de contenus exclusifs en coulisse, présentés dans la section Extras. Assurant une présence constante sur le plateau, l’équipe secondaire est témoin de tous les moments précieux, qu’elle est en mesure d’immortaliser dans le feu de l’action. Ainsi, l’équipe secondaire assure la production du contenu qui servira à l’animation des comptes Instagram et Facebook officiels de la série, et plus de 20 vidéos en coulisse. Ces vidéos comprennent des entrevues avec les comédiens (X10), des moments forts à différents moments du tournage (jour 1, Noël chez les Brodeur, potins, dernier jour de tournage, etc.). De plus, plusieurs capsules mode ont été réalisé en collaboration avec la styliste de la série et les comédiens et comédiennes de Clash. 

Outre l’équipe secondaire, les comédiens principaux de la série ont eu une journée carte blanche pour produire des contenus à l'aide du téléphone intelligent de la production, afin de partager des moments avec les fans. Une autre belle façon de favoriser un sentiment de proximité entre le public et l’équipe. C'est « stories » seront diffusées sur le compte Instagram de la série, au fil des diffusions.

Finalement, au cours des deux premières saisons, quatre psychotests sont mis en ligne. Les questions posées dans ces psychotests permettent au public d'en apprendre davantage sur un thème abordé dans la série. 

 

Décupler les opportunités de visibilité de la marque Clash.

Le volet numérique offre au public tous les outils pour devenir de fiers ambassadeurs de la marque, grâce à des boutons facilitant le partage de la plupart des contenus du site sur les médias sociaux. Très actif chaque semaine, le compte Instagram de la série favorise les visites répétées du public, et rejoint efficacement le public cible. L’offre web est principalement constituée de courtes vidéos, un format de contenu présentant un bon potentiel de viralité et prisé de la cible.

L’utilisation des comptes Facebook et YouTube de VRAK permet de rejoindre rapidement et efficace le public souhaité pour la série et le projet numérique.

Finalement, de nombreuses vidéos exclusives du site, ainsi que les psychotests, sont également présentés via le site VRAK.TV. Cette stratégie permet de décupler les opportunités de visibilité, et rend le contenu viable sur d’autres plateformes bien après la fin des diffusions télévisées.

Assurer la pérennité du volet numérique grâce à une plateforme flexible et des contenus allant au-delà de la courbe dramatique de la série.

Le volet numérique est construit de manière à pouvoir évoluer au fil des saisons. Ainsi, dans l’éventualité de saisons complémentaires, de nouveaux contenus pourront facilement être greffés au site et ainsi bonifier l’offre proposée.

Par ailleurs, grâce à la nature des contenus exclusifs proposés, ces derniers offrent une belle intemporalité. Vidéos en coulisse, épisodes de la websérie, psychotests, contenus publiés sur le compte Instagram officiel… L’ensemble de ces contenus se consomme en tout temps, peu importe la saison diffusée en ondes.

Maison de production : Aetios Productions Inc

Suivez : facebook icon web icon