Denise B. au pays des Francos

Documentaire
Français

Région: Western

Année de production: 2019

Durée: 52 minutes

Dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Bombardier au sujet des francophones hors Québec, on peut affirmer qu’il y a eu de l’exagération des deux côtés. D’une part, Denise Bombardier a poussé le bouchon un peu loin en affirmant que la francophonie hors Québec est moribonde et que les Métis, par exemple, ne parlent plus du tout français. D’autre part, les francophones minoritaires, et ceux qui font métier de les défendre, dorent la pilule en avançant qu’on compte 2,7 millions de francophones hors Québec, alors qu’il faudrait plutôt parler d’un million d’individus qui déclarent posséder le français comme langue maternelle. Après les déclarations de Denise Bombardier à Tout le monde en parle le 21 octobre 2018, les Francos ont été piqués à vif et ont accusé la Québécoise de « presque tous les péchés commis depuis la Confédération par les autorités canadiennes-anglaises », selon sa propre analyse. Pourtant, ces deux camps ont une chose en commun, qui devrait les réunir, et c’est le désir de défendre la francophonie canadienne. Nous avons donc eu l’idée de provoquer une rencontre révélatrice et d’amener Denise Bombardier chez les francophones hors Québec pour qu’ils se parlent dans le blanc des yeux et qu’ils se comprennent mieux, ce dont va témoigner notre documentaire. Nous allons rappeler le fil des événements et documenter la réaction épidermique des francophones hors Québec au moment des déclarations de Tout le monde en parle. Qu’est-ce que cela a révélé ? Certains ont vu dans les propos de Denise Bombardier une sorte de wake up call pour la mobilisation, d’autant que les événements en Ontario, sous le gouvernement Ford, ont continué à sonner l’alarme. Nous aurons la contrepartie de Denise Bombardier qui se montre ouverte et curieuse de découvrir ce qui persiste de la vitalité de cette francophonie. Notre voyage nous amènera au Manitoba, en Ontario et au Nouveau-Brunswick. Denise sera reçue par des familles et des individus incarnés qui lui diront les vraies affaires. Denise sera invitée à prendre le pouls des francophones qui n’ont pas dit leurs derniers mots même s’ils font face à d’importants enjeux. Au final, c’est la vérité qui gagnera, sans exagération. Oui, il est vrai que le fait francophone au Canada est sous pression et que les combats doivent continuer à être menés, mais il est aussi vrai que des communautés entières continuent à vivre en français, à leur façon, et avec passion. Si ce documentaire est rendu possible c’est qu’il se base sur une réelle complicité entre Québécois et francophones hors Québec. En effet, le réalisateur québécois Paul Bourgeault collabore depuis quelques années avec les producteurs métis de Saint-Boniface, les frères Charles et Patrick Clément de Manito Média. Tous ont à cœur la francophonie canadienne et considèrent qu’on doit travailler ensemble pour la faire avancer, malgré les vécus respectifs.

Maison de production : Manito Média Inc.

Interprètes/Participants: Denise Bombardier, James Jackson